votre bien être
slt tt les femmes/filles......ce forum et très important. j’espère bien que vous participes et que vous trouvées votre plaisir

votre bien être

beauté.santé.arts........et votre soins
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
femme
ads
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
ads
Ecouter MedRadio En Direct

Partagez | 
 

 Comment j’ai trouvé mon style?

Aller en bas 
AuteurMessage
ASMAA
Admin


Messages : 257
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Comment j’ai trouvé mon style?   Sam 17 Sep - 14:37

Avoir un style est parfois considéré comme une prouesse. Parce qu’arriver à se libérer des diktats de la mode et de ses envies personnelles, parfois irrationnelles, demande un peu de doigté, beaucoup de recul et une très bonne connaissance de soi-même.

Mais pas de panique, les filles qui ont du style sont aussi parfois passées par des looks franchement hasardeux et certaines en rient encore, prouvant ainsi qu’il n’y a pas de fatalité dans l’absence de style.

Parce que tout peut s’apprendre, il suffit juste de connaître quelques règles de base et d’écouter les bons conseils.

Marie, 34 ans

"Chaque matin, c’était la même galère, impossible d’arriver à m’habiller correctement. J’errais devant mon placard à la recherche de l’impossible combinaison : une tenue qui m’aille, qui me plaise et qui soit, même un peu, à la mode. Je finissais par renoncer et partais finalement vêtue en passe muraille, absolument insatisfaite de mon apparence.

Après des années à ce régime, j’ai fini par me dire que mon souci à avoir un semblant de style était directement lié à mes quelques kilos de trop. Difficile en effet de s’habiller lorsque l’on est obsédée par la longueur de son pull ou de sa chemise. J’ai fini par me décider à faire un régime encadré par un nutritionniste afin de me débarrasser de ces complexes qui, au final, m’empoisonnaient la vie.

Aujourd’hui, je revis, je n’ai certes pas une silhouette de mannequin mais je peux m’habiller sans être obnubilée par mes rondeurs."

Caroline, 28 ans

"Les magazines féminins peuvent avoir un effet pernicieux si l’on est un peu influençable. On a tendance à croire que tout ce que l’on peut y voir est parole d’évangile. Au risque d’y perdre sa personnalité et de se retrouver au final plus déguisée que révélée. Il fut un temps où je me moquais bien de savoir ce qui m’allait ou pas. J’achetais mes magazines préférés pour y trouver les tendances et les bons plans shopping du moment. Je choisissais mes looks préférés et les recopiais sans nuances.

J’ai fini par comprendre que quelque chose clochait, lorsque je me suis entendue dire que je n’avais plus rien à me mettre, alors que mon dressing débordait de vêtements tous plus récents les uns que les autres.


J’ai arrêté de me servir de mes magazines comme de béquilles et ai laissé parler mon intuition. Et ça a marché ! Aujourd’hui, je sais que je peux me construire mon style, seule. La mode m’inspire, elle ne me terrorise plus."

Pauline, 40 ans

"Lorsque j’ai rencontré David, j’étais ce que l’on appelle une fille branchée. Aucune tendance ne m’échappait, j’étais LA fille à suivre.

Et puis peu à peu, j’ai commencé à douter. Mon chéri, quoi que très gentil et très admiratif, semblait peu fan de mon style. Mes excentricités et autres nouveautés ne lui plaisaient pas vraiment, il aimait un style plus classique, plus convenu pour une femme. J’ai fini par adopter le style qu’il affectionnait.

C’est ma mère qui a tiré la sonnette d’alarme, un jour, en me demandant où j’avais bien pu cacher sa fille, celle aux looks pointus et toujours réussis. Cela m’a suffi pour jeter aux lions mes oripeaux de jeune femme rangée et finalement, mon homme apprécie mon style, il fait partie de moi, celle qu’il aime."


Anne-Sophie, 31 ans

"Je pensais réellement savoir ce qui m’allait. Cantonnée à mes 2-3 basiques sûrs et sans surprise, mon look était défini depuis belle lurette. Jusqu’au jour où j’ai écouté les conseils d’une amie qui tentait depuis quelque temps déjà de me faire passer certains messages.

Lors d’une séance shopping endiablé, j’ai essayé quelques vêtements qu’elle me présentait, dans des couleurs et des coupes jusque-là assez inédites pour moi. Ce fut une révélation ! Parce que non seulement je me suis immédiatement senti adoptée par ces nouveaux vêtements, mais ils me mettaient davantage en valeur que n’importe lequel des vêtements que j’affectionnais jusqu’alors.

Moralité : je sais maintenant qu’un regard extérieur avisé et ami peut être d’une grande aide pour trouver son style."

Anissa, 38 ans
"J’exerçais une profession où les tenues strictes et austères étaient de mise. Pas moyen de déroger à cette règle et après quelques années, mes garde-robes « civile » et de travail se confondaient sensiblement.

C’était facile, je n’avais ni les moyens, ni le temps de partir en quête de vêtements me faisant réellement envie. Je sentais bien que quelque chose clochait dans mon allure qui n’était pas véritablement en adéquation avec mon caractère et mes envies.

Et puis, hasard de la vie, j’ai dû changer de travail et d’univers professionnel. Et là, l’horizon de ma garde-robe s’est élargi. Adieu frusques tristes ! J’ai pu porter ce qui me plaisait et m’ouvrir davantage aux tendances. Mon style, il avait sans doute toujours existé, mais il était bien caché !"

Découvrir les experts en relooking

Un expert en relooking, c’est quoi ? C’est un professionnel de l’image qui sait identifier les qualités de chacun pour mieux les mettre en valeur. Son rôle est d’aider à exploiter au maximum le potentiel physique. Il peut métamorphoser véritablement l’apparence d’une personne, tout en préservant l’essentiel, son authenticité.

L’expert en relooking commence toujours par interroger la candidate pour connaître ses habitudes de vie, ses centres d’intérêts, et ses envies. Les conseils qu’il dispense à la suite de cet entretien concernent les cheveux, le maquillage et le style de vêtements à porter.

Il joue le rôle de conseiller et d’accompagnateur mais il donne également des clés pour permettre à la candidate au relooking de pérenniser l’expérience. Le but d’une telle séance est de mettre en lumière le meilleur d’une personne, mais également de lui donner des bases solides dans la recherche de son style.

Découvrir quelle est sa couleur totem, sa palette de couleurs
Nous avons plus ou moins tendance à porter les couleurs à la mode, sans trop réfléchir à leur confrontation avec notre carnation, nos yeux et nos cheveux. Sauf que pour trouver un vêtement qui nous met en valeur, l’étude de l’effet de sa couleur sur l’éclat du visage est primordiale. Certaines savent intuitivement ce qui leur va, mais cela n’est pas toujours aussi simple.
Vous pouvez par exemple faire appel à des experts du relooking qui, après une petite séance dite de drapage, sauront vous guider vers votre palette de référence voir votre couleur totem.

Le drapage, consistant au placement devant le visage de toute une série de foulards colorés, permet d’identifier les nuances qui mettent en valeur ou, par opposition, celles qui éteignent l’éclat naturel. Les résultats sont souvent bluffant et peuvent remettre en question les adeptes d’une monochromie peu adaptée. Porter du noir parce qu’on aime le noir peut aller à l’encontre d’une évidence, que le noir n’est pas notre couleur idéale.

Trouver son style peut ainsi aussi passer par quelques renoncements.

Apprendre à se connaître

C’est difficile à admettre, mais identifier ses points forts passe aussi par un jugement froid et sans concessions de sa petite personne. Parce que nous avons toutes nos petites faiblesses comme des seins trop volumineux ou inexistants, des chevilles épaisses, un petit ventre, des jambes pas terribles, etc. Mais à côté de ça, nous avons aussi nos belles qualités : un joli décolleté, des cuisses fuselées, un dos sublime, de jolis bras...

Cet « état des lieux » doit permettre de répondre facilement à ces deux questions : que dois-je cacher ? Que dois-je montrer ? Et, encore une fois, le résultat va peut-être donner lieu à quelques renoncements.

Mais au bout du compte porter des jupes en dessous d’un genou disgracieux plutôt que juste au-dessus peut modifier efficacement une allure et faire gagner plusieurs points sur l’échelle de la séduction. Cela impliquera peut-être de devoir oublier une partie de sa garde-robe mais au vu de l’allure que l’on y gagne la perte semble minime, non ?

Garder le meilleur dans sa garde-robe
Le problème de la mode, c’est qu’elle donne envie de la suivre. Toutes ces nouveautés, ces looks proposés ici et là attirent et donnent envie de se les approprier.
Mais il y a des évidences qu’il ne faut pas sous-estimer : le sarouel ne va pas à tout le monde, la mode du tregging ne s’adresse pas à toute la population féminine, et le port de la chaussette dans la sandale n’est pas forcément adapté à tous les styles.

Sauf qu’il est bien souvent difficile de renoncer. Entraînée par une amie très persuasive, une soudaine envie d’une fringue doudou ou par un sujet shopping fort bien troussé, vous voilà propriétaire d’une pièce phare de la saison dont vous et votre style auriez pu vous passer.

Pour palier aux erreurs d’achat, le mieux est de faire un bilan de sa garde-robe à chaque entrée de saison : identifier ce dont on veut se débarrasser et ce que l’on souhaite par-dessus tout garder. Ensuite et seulement ensuite, on peut commencer à faire ses repérages. On peut éventuellement aussi établir une liste de ses envies afin de se laisser le temps de la réflexion. Une fois au stade de la cabine d’essayage, il ne faut pas oublier de se poser la question fatidique : je peux porter ce vêtement immédiatement ou va-t-il falloir que je m’invente une vie pour aller avec ? Si vous avez coché la deuxième case, c’est loupé.
La moralité de tout ça est finalement assez simple : un style qui vous va, dans lequel vous vous sentez bien est un style raisonné, ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://femme.banouta.net
 
Comment j’ai trouvé mon style?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment avez vous trouvé votre âme soeur?
» Comment avez-vous trouvé votre sujet de maîtrise / master?
» Comment avez-vous trouvé ce Bac 2011 (Session Juin)?
» Comment avez-vous trouvé ZC ?
» Comment retrouver le gout de la nourriture...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
votre bien être  :: LOOK-
Sauter vers: